Suppression de la ligne aérienne Brest-Orly : des élus dénoncent une décision «choquante»

Posted on

Transavia a décidé de ne plus opérer la liaison à partir du 30 octobre.

Clap de fin le 30 octobre pour la ligne Brest-Orly. Dans un courriel daté du 5 septembre, Air France annonce aux élus bretons que «l’économie de la ligne s’est significativement dégradée» et que «cette situation ne permet malheureusement pas de poursuivre l’exploitation de la ligne à la saison hiver 2022, après le 30 octobre». Dans un communiqué distinct, dix parlementaires de la majorité, qui disent avoir rencontré le ministre délégué aux Transports Clément Beaune, pointent une «décision inacceptable en l’état», «d’autant plus que l’objectif de ligne à grande vitesse vers l’ouest breton n’est toujours pas réalisé et reste supérieur à 3h30 dans le meilleur des cas».

«L’accessibilité de notre territoire, et en conséquence son attractivité, est cruciale pour permettre le développement des entreprises, de l’emploi sur la pointe bretonne. C’est pourquoi, nous appelons Air France, et son actionnaire majoritaire, l’État français, à revoir cette position», écrivent dans un communiqué commun le président de région Loïg Chesnais-Girard (divers gauche), le maire de Brest François Cuillandre (PS) et le président du département du Finistère, Maël de Calan (LR).

Des taux de remplissage autour de 30%

Interrogée, la compagnie Transavia, l’opérateur de la ligne et filiale d’Air France-KLM, a indiqué qu’elle communiquerait «prochainement sur son programme de vols au départ de Brest», précisant qu’elle procédait «à l’évaluation de la performance économique de chaque ligne». La compagnie évoque notamment des «taux de remplissage» insuffisants «autour de 30%».

À VOIR AUSSI – Été 2022: «40% des Français ne sont pas partis en vacances», déplore Olivia Grégoire

«La desserte entre Brest et Paris reste cependant assurée par Air France vers l’aéroport de Paris CDG», «avec plus de 20 fréquences par semaine», précise Air France, qui souligne que cette ligne permet «d’effectuer l’aller-retour dans la journée entre Brest et Paris, et connecte Brest à de nombreuses destinations françaises et internationales». Le groupe se dit par ailleurs «prêt à étudier la possibilité d’un soutien commercial à une compagnie régionale qui souhaiterait se positionner» sur la ligne Brest-Orly.

Dans leur missive, les parlementaires soulignent que, si la desserte de Paris-Charles de Gaulle est maintenue, «cet aéroport n’est pas adapté aux allers-retours rapides à la journée et notamment dans le centre de Paris, comme Orly le permet».

Bientôt un Ouigo

«Rassurez-vous, il y aura toujours un train pour vous faire voyager entre Brest et Paris», a réagi sur Twitter Stéphane Rapebach, directeur général de Ouigo, service low-cost de la SNCF, en annonçant l’arrivée de trains Ouigo en décembre à Brest. La SNCF affrète déjà une vingtaine de trains par jour entre Paris et Brest, dont le premier dès 5 heures du matin au départ de Brest. Et ce, parfois en moins de 3H30, n’en déplaise aux élus bretons : ce jeudi 8 août, une ligne TGV relie Brest à Paris-Montparnasse… en 3H29.

À VOIR AUSSI – Après 50 ans de fermeture, la ligne de la rive droite du Rhône réouvre au trafic passagers

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services