Six mois de conflit en Ukraine : et l’Europe redécouvre la diplomatie de guerre

Posted on

Par Hugues Maillot

Publié le 26/08/2022 à 06:00, Mis à jour le 26/08/2022 à 17:06

Mario Draghi, Emmanuel Macron et Olaf Scholz, dans le train qui les emmène à Kiev, le 15 juin. Ludovic MARIN / POOL / AFP

QUAND L’HISTOIRE SE RÉPÈTE (5/6) – Entre pourparlers, sanctions et livraisons d’armes, l’Occident doit réapprendre à soutenir un allié tout en évitant l’écueil de la cobelligérance.

La guerre de «haute intensité» a ressurgi en Europe le 24 février 2022. Désormais, elle est en toile de fond de la vie quotidienne des Européens. Au-delà du récit des combats et des décomptes macabres, ce conflit a convoqué des notions que le grand public n’aurait pas pensé retrouver depuis que les grands affrontements du 20ème siècle et la guerre froide ont touché à leur terme : menace nucléaire, transfiguration d’un président en chef de guerre, crimes sur des populations civiles… Après six mois de conflit, Le Figaro fait le point sur le retour du tragique dans notre histoire.

Découvrez notre série Quand l’Histoire se répète :

Dès le début de la guerre, l’équation diplomatique s’annonce insoluble. L’Ukraine ne fait partie ni de l’Otan, ni de l’Union européenne. Ses alliés n’ont donc pas l’obligation d’intervenir militairement. Et s’ils le font quand même, ils risquent de s’embourber dans un conflit d’un tout autre calibre. Comment, dès lors, venir en aide à l’Ukraine sans déclencher la Troisième guerre mondiale ? C’est ici qu’intervient…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services