Covid-19 : Olivier Véran publie un livre pour «présenter ses excuses»

Posted on

Au Parisien, l’ancien ministre de la Santé estime qu’il est temps de «faire montre de transparence».

Du jour au lendemain, il est devenu le visage d’une crise sanitaire sans précédent. Cela se raconte. Olivier Véran, ancien ministre de la Santé, publie un livre, Par-delà les vagues (Robert Laffont) sur les mois passés à gérer un pays paralysé par le coronavirus.

Un ouvrage pour se justifier ? Non, réfute le désormais ministre délégué chargé du Renouveau démocratique dans un entretien au Parisien. Un ouvrage pour «témoigner» et «faire montre de transparence». Mais aussi, pour «présenter [s]es excuses».

À VOIR AUSSI – «Je ne vais pas faire de commentaires littéraires»: Emmanuel Macron botte en touche après la parution des «excuses» d’Olivier Véran

«Une partie de l’opinion nous a reproché d’avoir sciemment menti sur les masques, pour cacher la pénurie», se souvient Olivier Véran auprès de nos confrères. «Ce n’est pas le cas. La vérité, c’est que sur les masques, nous nous sommes trompés, ni plus ni moins.» De telle sorte, poursuit-il, que parmi les contraintes imposées par le gouvernement lors du premier confinement, certaines peuvent, rétrospectivement, être jugées absurdes. «Quand on rouvre les terrasses du restaurant en exigeant des bacs à fleurs ou des panneaux de Plexiglas pour séparer les tables, prend-il comme exemple. Ça rend modeste, une gestion de crise…»

À lire aussiCovid-19 : faut-il encore se faire vacciner ?

«J’ai touché du doigt le burn-out»

Un livre qui fait le bilan donc, mais aussi, un livre «très personnel» de façon «à ne rien cacher». Olivier Véran va jusqu’à se confier : «J’ai touché du doigt le burn-out, je crois.» Nuits courtes, nausées et stress «permanent»… «Je me suis mis à la méditation, cela m’a beaucoup aidé», raconte-t-il au quotidien.

Avant de revenir sur la perquisition qui avait été faite de son appartement alors qu’une enquête de la crise sanitaire était lancée. Un épisode «violent», estime-t-il. «Alors que je m’étais couché à 2 heures du matin, et qu’on venait de prononcer la veille l’état d’urgence sanitaire, dix-huit magistrats et policiers avec des brassards débarquent dans mon salon. (…) Il est normal que la justice travaille, mais pas anormal de vivre ce viol de mon intimité comme un truc violent.»

À VOIR AUSSI – L’État ne pourra pas «couvrir la totalité des dépenses d’inflation», dit Olivier Véran

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services